habiter son corps, sa vie avec bonheur...Quoi ? comment ?

                                                      3931277912_4acfbfd083.jpg

 

 

tensions, blocages, nervosité, douleurs, problèmes de sommeil, fatigue...

parfois, "ça coince", le corps est lourd et l'esprit embrouillé....

 

Retrouver sa vitalité, son unité,

 

En redonnant au corps sa légèreté, sa fluidité,

 

Par le toucher doux et sans manipulation de points ou zones précises du corps

 

Par le rééquilibrage global du corps

 

              Se ressentir vivant, 

s'offrir de nouvelles sensations de son corps....

 

Retrouver un esprit plus clair et plus léger

par la relaxation, par le travail sur les images intérieures,

 

Améliorer sa communication dans les relations difficiles

par la communication non violente

 

       Les méthodes que je pratique permettent de retrouver en soi, une légèreté, une fluidité et une impression d'unité bienfaisante. Pour le toucher, j'utilise une combinaison de méthodes que j'aime bien appeler "l'harmonisation de l'être" : l'harmonisation crânio sacrée,  la fasciathérapie.

 

  une approche globale du corps qui relance les circulations internes, les mouvements en trois dimensions des tissus et des os. l'approche est douce et sans manipulation, ce sont des stimulations sur des points précis dont l'effet est global.

 

L'harmonisation crânio sacrée

Je complète cette méthode par l'harmonisation crânio sacrée, grâce à JM Saletes (kinésithérapeute, ostéopathe, élève du Dr Jean Marchandise, lui même élève et ami de Maurice Poyet) qui a fait une synthèse entre les travaux de Maurice Poyet et les apports du shiatsu, il associe le travail sur les méridiens, sur le niveau musculaire (trigger points, détente musculaire), le travail sur les tissus profonds, les fascias.

 

La fasciathérapie

  les facias sont les membranes internes qui sont nos gaines, nos poulies internes. Ils nous donnent notre forme, et enregistrent les chocs et les tensions.  Travailler sur les fascias se fait toujours avec douceur, en accompagnant les tissus vers le point où ils vont se dénouer. La méthode de Mme Montserrat Gascon (créatrice de l'ostéopathie bioénergétique) de libération du péricarde fait partie du travail sur les fascias et elle s'intéresse plus précisement à l'enveloppe qui entoure le coeur, le péricarde.

 

      Malgré la douceur du toucher, les effets sont parfois surprenants, le plus souvent un profond effet de détente, de relaxation, que quelque chose à changé dans la profondeur de l'être...

 

L'hypnose ericksonienne

 

    En complément si besoin, j'utilise aussi l'hypnose ericksonienne qui permet de se recentrer sur soi pour trouver une solution à nos problèmes, de se faire confiance, de faire confiance à son inconscient, à la part sage en soi.Comme pour les fascias, il s'agit de trouver avec le plus de douceur possible, le point où nos tensions (psychiques, cette fois !) vont se dénouer...

   Nos images intérieures sont riches, et peuvent parfois nous désservir, mais aussi nous conduire vers des solutions, car nous avons le pouvoir sur elles de les modifier, de les orienter et d'être à leur écoute. Simplement, en état de détente, on peut recevoir ces images et travailler avec pour qu'elles ne travaillent plus contre nous. C'est le travail que proposait Jung dans le "rêve éveillé". Une autre façon de se relier à des parties de nous mêmes que nous ne connaissons pas toujours, et aussi de s'ouvrir à d'autres dimensions de nous et des autres, dans une perception et une pensée plus vaste et plus fluide, car nous "sommes tous des poussières d'étoiles"

 

 

3228738488_a656aba88c.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le rêve éveillé

 

Utilisé par Jung, le rêve éveillé est un moyen d'augmenter la communication entre le conscient et l'inconscient. En état de détente, on laisse monter les images, sensations qui veulent se présenter spontannément à la conscience. Le rêve éveillé permet d'accéder à nos informations intérieures bien plus vastes que ce dont nous avons conscience, nous allons pouvoir rencontrer nos forces, nos faiblesses, les images intérieures qui nous guident ou non entravent, et il va pouvoir se créer un dialogue entre le conscient et l'inconscient par le biais des images. Le point de départ peut être ciblé sur une situation particulière, ou laisser libre court aux images intérieures pour aller à leur rencontre.


 

La communication non violente

 

Dans notre monde d'hypercommunicants avec des moyens hypersophistiqués sommes nous toujours capables de communiquer ce qui nous tient à coeur sans violence ?

 

La communication met en jeu la totalité de nos êtres et même si le schéma simple de "émetteur" et "receveur" peut déjà nous faire comprendre bien des travers de la communication, la complexité de nos psychés, ou de nos âmes fait que la communication n'est pas toujours aussi aisée qu'on le souhaiterait. Comment parler à l'autre sans rentrer dans l'accusation ou la projection sur l'autre de nos propres difficultés, comment dire nos besoins sans blesser l'autre ?

la communication non violente propose un processus de mise en relation qui permet de respecter l'autre tout en permettant de dire les choses de façon à ce que chacun puisse établir ou rétablir l'échange autour du point délicat ou conflictuel. Loin d'être un protocole ou des recettes toutes faites, la communication non violente est un état d'esprit qui permet de cheminer vers de nouvelles étapes.